Assemblé Générale

A. G. DE L’USCA D’ALBI DU 22 JUIN 2018, SAISON 2017
***

Rapport moral et technique

Nous pensions être la dernière association athlétique à organiser l’A.G. annuelle en toute fin de saison sportive mais un grand club toulousain la faisait le même jour que nous

L’effectif de l’USCA d’Albi est stable ou à peu près. Nous avons augmenté légèrement la cotisation selon le souhait de notre Secrétaire Loïc Steffan, même si nous n’avons pas tout à fait accédé au tarif qu’il proposait car nous continuons à penser que l’athlétisme doit rester un sport démocratique… Une assurance-adhésion de 99 €uros nous semble accessible par tous, surtout avec le dégressif familial…

Nous étions une centaine l’an passé, nous sommes 90 en 2018, cela ne modifie pas grand chose au niveau de la charge d’activité, et nos résultats sont sensiblement les mêmes qu’en 2017…

Les Cadets et Juniors nous ont permis de relever un défi moral important puisque nous avions entendu dire que nous ne prenions pas les interclubs suffisamment au sérieux. Nos jeunes se sont sentis concernés comme les anciens et nous avons flirté avec le total d’Athlé Tarn Passion de la saison passée malgré l’étonnante séparation d’une importante section, mais cela est une autre histoire qui concernera la saison 2018.

Depuis les championnats de France indoors de Nantes, nos Masters, ont accédé à la première place française des Clubs. Le total est calculé par la FFA à « la placing-table » comme on dit en bon franglais. Il faut dire que le quatuor de proue Benoît Zavattero, François Bontemps, David Adèle et Geneviève Cathalau stimule la petite troupe des anciens et des jeunes par ses titres nationaux, européens ou mondiaux. Cela nous conduit à de longs déplacements : Nantes, Lyon, Arles, Barcelonne, Aarhus au Danemark ou Daegu en Corée du Sud entre autres, assortis de l’hébergement dont le bon stratège Secrétaire-Adjoint Benoît Zavattero sait heureusement ajuster le coût au plus juste niveau et je remercie les athlètes qui se satisfont de nos conditions de voyage ou d’hébergement parfois relativement modestes… en arguant du simple fait qu’aucun de nous ne sort de la cuisse de Jupiter

Nous organisons tous les ans depuis 41 ans, le Challenge international de Cross-Country Jean-Vidal pour honorer la mémoire de l’un des créateurs de l’USCA en 1941 (nous serons à Lescure-d’Albigeois le 11 novembre prochain pour la 42e édition) ; nous étions au cœur de l’organisation du L10K en 2012 ; nous avions mis en place des animations hivernales piste sur l’annexe du stadium pour les plus jeunes en 2013 et 2014 (il serait d’ailleurs favorable de reprendre cette sorte de compétition) ; nous étions partie prenante des 1/2 finales du Championnat de France de Cross organisées à Saint-Juéry l’an passé ; décidément, nos équipes montrent une bonne cohésion depuis la reprise autonome ou en tant que section locale d’ATP en 2005, nous avons organisé pour la première fois deux compétitions au Stadium d’Albi les mercredis 10 et 31 mai 2017 pour compléter les mercredis de Castres… il serait bon, là aussi, de renouveler cette expérience ou de mettre en œuvre quelque chose de nouveau et d’attrayant, voire même d’envisager l’organisation d’un des Nationaux de Masters maintenant que cette opération s’est simplifiée en deux jours sur deux sites…

Nos divers candidats Officiels ont réussi leur qualification aussi bien Adulte que  Jeune (Départementale, Régionale et même Nationale pour Éloïse Fages qui est d’ailleurs invitée aux Championnats d’Europe de Berlin cet été suite à sa très bonne prestation au cours des championnats de France d’Angoulème). Christine Mandirac, Marie-Christine Fages et Guillaume Bonin ont également obtenu leur cézame, ce qui nous donne une aisance toute particulière, d’autant que David Adèle qui vient de nous rejoindre est lui aussi qualifié.

Quelques Jeunes montrent le bout du nez au portillon des bonnes performances comme Roman Borg (meilleur sprinter tarnais Poussin), Joann Sérieys (meilleur sprinter tarnais Benjamin), malheureusement écarté momentanément sur blessure ; Justine Velay chez les Poussines, ou encore la Minime Sarah Mandirac dans le Gotha national au saut en Hauteur et au Triathlon…
et d’autres… Ce mouvement se concrétise d’ailleurs par 14 qualifiés au Championnat départemental et 9 au régional…

On le sait, grâce à Marie-Christine Fages, Corinne Ruffel, Alain Menant, Dominique Sérieys, Jean et Joël Ollivier, et, plus ponctuellement, Laure Verdier, André Verdier, Benoît Zavattero, Redouan Kaouari, l’École d’Athlétisme se porte bien : entre 15 et 34 jeunes selon les conditions climatiques du mercredi… Grand merci à Tous !…

Au sujet de l’Encadrement, on note quelque apport ponctuel allégeant nos divers déplacements ou Jurys. Encore merci à Christine Mandirac, Edwige Olri, Vanessa Gandra-Moréno, Claude Nguyen-Messager, Guillaume Bonin, Jacques Jacquelin, Pierre Pardo, André Verdier ou Philippe Gil

Mais nos Masters, nous le disions tout à l’heure, sont le véritable fleuron de notre Association… L’USCA affiche partout brillamment les belles couleurs Albigeoises (pour autant, la Ville ne nous le rend pas, même si nous avons été reçus à la Mairie pour nos Titres mondiaux conquis à Daegu en Corée du Sud [nous pensons valoir plus que l’aumône de 350 €uros attribuée annuellement]). Nous sommes la seule association de notre grande région à arborer fièrement nos couleurs dans le Tarn, l’Occitanie, la France et le Monde sur plus de 100 sites par an… Nous avons été trois saisons en troisième position derrière l’immense club parisien de Franconville et nous voici depuis deux ans meilleur Club français. Nous sommes fiers de cela à plusieurs titres : c’est la preuve d’un certain savoir-vivre en albigeois ; cela montre surtout une excellente intégration sociale accolée aux corollaires de bonne santé, de joie de vivre et d’exemplarité sans lesquels les années altèrent le duo protecteur touchant au moral et au physique. Nos Masters stimulent ainsi nos jeunes en leur montrant que le sport est bien plus qu’un sympathique dérivatifs aux miasmes de notre temps et peut être le catalyseur d’un véritable « vivre ensemble ». Le sport Masters va au delà de la simple performance, il conduit surtout à l’échange direct et naturel entre les peuples… De plus, trois d’entre eux sont sélectionnés en Équipe de France : Benoît Zavattero, François Bontemps et David Adèle, ajoutons que les deux premiers nommés ont été capitaines de la formation tricolore !

Si je ne détaille pas l’impressionnant palmarès de nos Masters ce n’est pas parce que je veux économiser de l’espace et du temps mais parce que notre site ayant été hacké à Noël je ne dispose pas de l’intégralité des performances que j’avais jadis toutes en tête… Notre confiance en l’outil informatique nous rend finalement un peu paresseux. Plutôt que de faire erreur en oubliant certaines performances je ne vous en donne pas la très longue liste…

Ce palmarès est déjà très beau mais nous devons y ajouter les performances remarquables de nos Juniors qualifiés au Championnat de France Théo Laffage en Triple-Saut avec 14,35 m et Redouan Kaouari  sur 400 mètres en 49’’66, tous deux Champions Occitans de leur Catégorie mais aussi Vice-Champions toutes Catégories et, bien sûr, sélectionnés en équipe Occitane qui fit le match à Lyon. Á côté de cela Baptiste Geniey-Camara semblait marquer le pas mais c’était pour mieux sauter en Histoire avec une super note en Master 2 à l’issue d’une soutenance très remar-quée suivie de l’admissibilité en Agrégation…

Signalons aussi la qualification aux Championnats de France de Cross de Jean-Pierre Julien et de Stéphane Gesset… et surtout, nous en avons dit deux mots tout à l’heure, la qualification au Championnat de France des Pointes d’Or à Angoulème de la Minime Sarah Mandirac, deuxième meilleure performer française au saut en Hauteur avec 1,65 m en salle l’an passé et déjà première cette saison avec 1,68 m mais nous en reparlerons lors de l’AG 2018…

J’espère que personne n’a été omis dans ce fagot de performances pour la saison sportive 2017 que bien des clubs, plus importants que le nôtre, voudraient afficher. Ces excellents résultats sont ceux d’une équipe dirigeante dévouée et attentive en laquelle j’ai toute confiance non seulement quant à la compétence d’encadrement mais aussi quant à la juste rigueur et au souci d’une bonne gestion dans l’intérêt commun des Athlètes et des Dirigeants… La correcte gestion conviviale de l’USCA d’Albi en fait un Club sportif, certes, mais assez près d’une seconde famille pour certains, tout à l’écoute des petits soucis ou des besoins personnels, même si nous ne savons pas faire des miracles…

J’ai été long. Ne m’excusez pas car je n’ose pas passer sous silence toutes ses belles performances !… Trop de gens, méconnaissant l’athlétisme, tentent de les amoindrir ou de les éteindre et parfois nous avons l’impression de jouer les Don Quichotte dans une sorte de désert mais qu’importe ?… C’est sûr, nous sommes discrets !… communiquer simplement n’est pas suffisant… Tant pis pour ceux qui ne veulent ni voir ni entendre !… même si leur rôle devrait être tout autre !… chers Amis, continuons !… sans cesse, faisons ! faisons ! faisons !…

Joël Ollivier
Président de l’USCA d’Albi